Les économistes de la construction au service de l'agencement d'entreprises

Réaliser un budget financier

Le devis de travaux est une prédiction du coût de construction probable d'un projet particulier réalisée à l'aide de formules.

Une estimation des coûts peut être un outil de gestion important de planification au cours des phases de conception d'un projet. Il permet en effet de fournir des informations sur le planning et le budget du projet.

Tous les projets débutent avec une l'idée de répondre à un besoin (exemple: cloison amovible pour créer des bureaux fermés). La plupart des projets de conception exige d'intégrer de multiples changements avant de présenter une solution acceptable et réalisable dans le budget alloué.

La conceptualisation de l'évaluation des coûts devient de plus en plus important pour les maîtres d'oeuvre, les agences d'architecture et les constructeurs. Cet outil est primordial pour déterminer le financement nécessaire et évaluer les besoins d'un projet. L'évaluation initiale continuera d'être affinée au cours des étapes de la conception de la projet voire même après son lancement.

Le devis est généralement préparé en décomposant les éléments de travail en utilisant un format standard. La détermination du prix de chaque élément provient de l'expérience et le plus souvent d'une base de données indexée sur l'indice des prix de la construction. L'entreprise kytom nous indique, que dans le cadre d'aménagement intérieur de bureau, les temps de pose sont relativement bien répertoriés mais qu'en ce qui concerne la partie matériaux, il est encore nécessaire d'effectuer un véritable sourcing dés lors que :

  • L'on a affaire à un projet comporte une recherche d'effets originaux
  • L'on travail avec du matériel soumis aux variations de cours importantes (produits verriers, filerie cuivre....)

Mais ce chiffrage ne doit pas être confondu avec un budget de projet. En effet, un budget financier comprendra non seulement le total du devis de travaux, mais comprendra également ce qu'on appelle les coûts accessoires. Ces coûts sont spécifiquement exclus de l'évaluation des dépenses et comprennent généralement l'acquisition de terres, les honoraires des architectes et d'agence de design, les biens d'ameublement et d'équipement, les permis de construire et les frais notariés, les assurance spécifiques... Il comprendra également les frais annexes tels que collecte de fonds et les frais de déménagement...

Des professionnels spécialisés

Ces professionnels également appelés, économistes de la construction, sont des praticiens expérimentés. En effet, si la théorie et la science du chiffrage sont importants, l'expérience de la construction immobilière, de la quantification et du chiffrage sont les alliés indispensables de la formation d'un métreur.

Une personne possédant "l'art du chiffrage" a une bonne idée de l'effort requis pour produire un travail, l'expérience des bonnes pratiques du BTP, et la connaissance de la théorie et la science de l'estimation. Moins l'information détaillée est disponible sur un projet, plus l'expérience sera nécessaire pour réaliser une estimation des coûts qui soit fiable.

Un économiste de la construction possède habituellement une formation d'ingénieur ou d'architecture qualifié par l'expérience. Une connaissance de la technologie du bâtiment est essentielle pour être en mesure de décomposer un bâtiment en composants d'une manière structurée.

Pour l'Etat ou des projets publics financés (par exemple, les bibliothèques publiques), il y aura très probablement des limites imposées à l'entreprise pour maintenir l'enveloppes budgétaire à l'intérieur du budget alloué. Dans ce cas, le recours à un ingénieur spécialisé devient primordial.

Voir pour une étude plus complète la demande par codification d'expertise.